Peter

stage commercial export

« Chez batimentsmoinschers.com (BMC), j’ai surtout appris à écouter, négocier pour vendre »

Comment es-tu arrivé chez BMC ?

On peut dire que je suis arrivé chez BMC par hasard. Suite à ma formation de Master 2 en Négociation Commerciale Internationale à la Sorbonne, je recherchais un stage à l’étranger pour une durée de 6 mois (au sein d’une entreprise spécialisée dans le commerce international). Je suis tombé sur une offre de stage de BMC qui correspondant tout à fait mes recherches, j’ai postulé et j’ai été convoqué à un entretien de motivation qui s’est bien passé et qui m’a ouvert les portes chez BMC.

Qu’as-tu apprécié au cours de ton expérience chez BMC ?

Le stage était très formateur et m’a permis d’avoir une vision très complète de l’activité commerciale et de mieux cerner les rouages de l’exportation. J’ai également apprécié le fait que BMC offre aux stagiaires de vraies opportunités d’embauche directe en CDI après un stage réussi. Je suis moi-même un exemple palpable de cette politique de ressource humaine. Initialement, il était prévu que je fasse 6 mois de stage, j’ai fini par en faire 8. A l’issue de 8 mois de stage, j’ai reçu une proposition d’embauche en CDI par laquelle j’étais fortement intéressé mais pour des raisons familiales il fallait absolument que je retourne vivre à Paris.

Qu’as-tu appris au cours de ton stage chez BMC ?

Quand j’ai commencé le stage, je n’avais aucune notion du domaine de la charpente métallique. J’étais complètement perdu, un vrai novice. Mais, au bout de 6 semaines de stage, j’étais capable de comprendre et renseigner les clients/prospect sur les différents produits, les offres promotionnelles en cours, les conditions générales de vente, délais de fabrication et de livraison. J’allais même jusqu’à conseiller certains client quand il le fallait. J’ai également appris à développer et à gérer mon propre portefeuille client de A à Z. Au bout de 3 mois de stage, j’étais responsable de mon propre compte. Je m’occupais principalement de l’élaboration des propositions commerciales en Français, Anglais et Espagnol, Participation aux négociations commerciales, Relances et Prospection internationale, Analyse des marchés étrangers, Traduction de supports commerciaux et marketing, fiche produits, contenu du site internet. J’ai également eu la chance en tant que stagiaire de participer à trois salons respectivement en France, en Allemagne et en Angleterre. Chez BMC, j’ai surtout appris à écouter, négocier pour vendre.

Que dirais-tu de l’ambiance chez BMC ?

J’étais dans un groupe assez jeune, sympathique et solidaire. On faisait du covoiturage tous les matins pour se rendre au bureau et tous les soirs pour rentrer. Je peux dire que cela renforçait les liens entre les employés.
Le travail était très rythmé chez BMC. On y travaillait beaucoup, surtout  pour les commerciaux (juniors comme séniors).
Mais il y avait de la motivation. Les stagiaires avaient droits à des commissions sur leurs ventes au même titre que les commerciaux titulaires. Plus on passe du temps au bureau, mieux les rendements sont et par conséquent, on touche plus de commissions. « Seul le travail paie ! ».

Quel est ton meilleur souvenir chez BMC ?

Ma première vente « en Roumanie » qui m’a permis de débloquer mon compteur et de prendre confiance en moi. Les « afterworks », restent également des moments mémorables où j’ai appris à connaitre mes collègues dans une ambiance autre que celle du bureau.

As-tu quelque chose à ajouter ?

Bonne continuation chez BMC !